Juste un besoin violent et irrépressible d'écrire avant que mon coeur ne se morcelle complètement.

Publié le par Mademoiselle M


C'est comme ça ça ne veut rien dire, c'est juste oublier tous le bon pour ne garder que le mauvais. Non c'est pas ma faute même si j'ai fais des erreurs, non pas des, UNE erreur, une seule. Mais moi contrairement à eux je ne t'ai pas abandonné quand tu avais besoin de moi, contrairement à toi. Je ne t'ai pas fait mal au pire moment de ta vie, j'ai pas cherché à te faire du mal c'est arrivé c'est tout. Contrairement à eux aussi, mais c'est sûr que d'une certaine façon ça doit être plus facile de me virer moi je suppose. Même si la seule chose que je veux c'est te soutenir, bah eux non rien ils sont juste absents. Je voudrais être là, c'est toi qui m'en empêche. Non c'est pas juste j'ai commis qu'une seule erreur pour pleins de mauvaises raisons certes, mais toi aussi. Alors pourquoi toi tu n'es pas capable de surmonter tout ça ? Non je n'accepte pas, j'ai jamais supporté l'injustice en général mais là, c'est encore pire. J'étais là quand ton père allait mal, j'étais là quand tu allais mal. Mais toi, ça fait trois ans que je fais tout pour ne pas me noyer mais t'es pas là, pas vraiment. Tu me blesses, en me brisant le coeur avec Lui, parce que c'était lui encore et toujours lui jusqu'il y a vraiment peu de temps. Et maintenant je suis supposée faire quoi? T'es ma soeur alors je ne peux pas imaginer ma vie sans toi, bah oui c'est con mais tu fais partie de moi. Je crois que tu es égoïste comme toujours, moi c'est mon coeur que je donne toujours à tort et à travers peut-être, juste un peu trop passionnée et trop vite apte à pardonner parce que je sais aimer et donner de moi, vraiment. Contrairement à toi, pour moi ce n'était pas que des mots. J'aime aussi fort que je souffre et j'aime toujours trop. Mais j'aime. L'Autre me disait que ce n'était pas moi qui perdait quelque chose dans cette histoire, je ne voulais pas le croire, parce que je perds quand même. Le problème c'est que j'ai toujours été forte pour toi, même là-bas dans cette putain d'église j'ai voulu faire cesser tes larmes. Alors que quelques secondes plutôt c'était les miennes que j'essayais d'arrêter. Et qu'on soit bien d'accord, l'erreur ça a été l'Autre parce que Lui si j'ai commis une seule erreur c'était seulement de l'aimer passionnément rien d'autre. Alors non, je n'accepte pas  que ça se finisse comme ça parce que c'est trop lâche et que tu as pas le droit.
Never Again c'est tatoué dans ma peau ça veut pas partir.

Mais de toutes façons j'en ai tellement d'autres de plus ou moins grandes petites marques.
Ca en devient presque joli toutes ces horreurs couleurs

Publié dans De coeur à coeur

Commenter cet article

STL 17/06/2009 21:15

tant que tu restes capable d'amour, tu restes précieuse... incroyablement précieuse à ce monde.

Mademoiselle M 17/06/2009 21:36


Du fond du coeur, merci.